Myrte de Corse

Le Myrte est lié à maintes légendes des mythologies grecques et latines. Dans la Grèce Antique, le Myrte était symbole des amours heureux, signe de la jeunesse, de la beauté et de l’immortalité.

C’est sur l’Ile de Beauté que l’on distille le Myrte sauvage pour donner naissance à l’Eau d’Ange (distillat des feuilles et des fruits). Cette eau aromatique, prisée des femmes corses pour magnifier leur beauté, révèle sur la peau une extrême douceur, comme si un ange avait caressé de son souffle cette peau finement parfumée.

Traçabilité
Nous nous approvisionnons en myrte auprès de distillateurs corses. Le myrte qui n’a jamais été domestiqué jusqu’à présent, pousse à l’état sauvage en Corse, tout comme la verveine. La récolte débute en août et se termine en octobre. Ce sont les pousses vertes des arbustes, que l’on distille afin d’obtenir l’huile essentielle d’une part, et de l’autre l’eau florale appelée l’Eau d’Ange. Les baies du Myrte, quant à elles, sont utilisées pour la conception de la fameuse liqueur.