Notre-Dame de la Garde, dame de coeur des Marseillais

Symbole de Marseille, la Basilique Notre-Dame de la Garde possède une place importante dans le coeur des habitants de la Cité Phocéenne. Visite d'un lieu magique.
Par Caroline Taret

Visiter la Basilique Notre-Dame n'est pas une mince affaire ! Il faut gravir le fameux piton qui culmine à 154 mètres d'altitude ! Cela paraît peu mais sachez que c'est escarpé et qu'une visite à La Bonne Mère se mérite. Une fois en haut, c'est un site exceptionnel qui s'offre aux visiteurs : une vue imprenable sur la ville de Marseille qui vient se lover dans la Méditerranée. Un point de vue que les Marseillais viennent apprécier en famille régulièrement, histoire de montrer aux petits leur maison ou leur balcon. D'autres y passent pour faire une prière de remerciement à la Bonne Mère dans la grande tradition des ex-votos dont la Basilique conserve une collection exceptionnelle. Bâtie dans la pure tradition des lieux de culte de la deuxième moitié du 19eme siècle, dans le style romano-byzantin par l'architecte marseillais Henri Espérandieu, Notre-Dame de la Garde est une petite merveille. Dès les escaliers franchis, c'est une statue de l'Enfant Jésus qui accueille les grimpeurs : à quelques mètres, des chiffres bluffants sont inscrits sur une plaque, sorte de remise à plat avant l'entrée dans ce lieu de culte. Le piédestal de la statue de la Vierge Marie est un mètre plus haut que la sculpture en or réalisée par les ateliers Christofle (12,50 mètres). Le poids de cette dernière avoisine les 1000 kilos. Le tour de poignet de l'Enfant Jésus termine de frapper l'impression de grandeur avec ses 1,10 mètres de diamètre au compteur. Juste au-dessus, une plaque commémorative offerte par les Dames Télégraphistes qui remercient la Vierge "de les avoir préservées ainsi que leurs familles du choléra" en 1884. Des ex-votos de ce type recouvrent les parois internes de la nef de la Basilique, ainsi que l'extérieur du soubassement et des remparts. Cette introduction à la Basilique résume bien la visite : une forme de grandeur intimiste et de l'émotion fervante.

On pénètre dans la Basilique par la crypte, représentant la vie terrestre de la Vierge Marie : voûtes basses, murs dépouillés, obscurité bienveillante, des bougies par centaines, des chapelles et des bancs alignés pour la prière composent l'espace. Une première émotion se dégage de cette atmosphère apaisante. Un petit escalier mène à l'étage supérieur en plein coeur de la Nef avec des rayons lumineux chauds qui viennent petit à petit percer votre regard. La première impression est fastueuse : la Basilique Notre-Dame de La Garde est parée (à part pour les murs de la Nef) de mosaïques posées dans les années 1870 par l'architecte Henri Révoil. Une décoration intérieure unique composée de scènes maritimes, de faunes merveilleuses, de lithanies, de scènes bibliques comme l'Annonciation faite à Marie ou encore de blasons.

A côté de cette deuxième peau composée de tesson colorés et dorés se juxtapose un autre décor composé de plaques, tableaux, petits bateaux suspendus et de jolis coeurs en argent accrochés dans le choeur : ce sont les ex-voto qui prennent des formes artistiques et délicates à l'intérieur. Ces présents offrent, au-delà de la symbolique très émouvante, des informations cruciales sur les habitants, les époques, les modes, constituent de véritables messages qui traversent les âges. Autant de mots et de maux que l'on parcoure pendant de longues minutes avant de se retourner enfin pour apprécier le volume et la perspective de la basilique : celle-ci demeure intime, loin de la vaste batisse que l'on imagine vue d'en bas. A la sortie, c'est Marseille qui réapparaît sous nos yeux : on comprend mieux pourquoi les Marseillais l'aiment tant leur «Bonne Mère ».

Notre-Dame de la Garde
Notre-Dame de la Garde
Marseille
Photographie Caroline Taret
Notre-Dame de la Garde
Notre-Dame de la Garde
Marseille
Photographie Caroline Taret
Notre-Dame de la Garde
Notre-Dame de la Garde
Marseille
Photographie Caroline Taret

Derniers articles

Retour aux sources : le parfait apéritif provençal

Retour aux sources : le parfait apéritif provençal

Pour prolonger l’été, quoi de mieux que de s’offrir un moment convivial et privilégié autour d’un apéritif aux saveurs provençales ? Pour ravir vos proches, L’Occitane vous dévoile quelques-unes des recettes authentiques typiques de la région, à déguster du bout des doigts.
5 astuces pour prolonger son bronzage

5 astuces pour prolonger son bronzage

Au retour des vacances, vous rêvez de conserver tous les bienfaits de l’été, dont ce magnifique teint doré apparu en lézardant au soleil. L’Occitane vous révèle la bonne routine beauté à adopter pour rayonner à la rentrée.
5 essentiels beauté pour un premier rendez-vous

5 essentiels beauté pour un premier rendez-vous

Doux mélange d’excitation et de stress, ce premier moment à deux s’appréhende comme l’occasion de faire bonne impression à son nouveau flirt. Pour se faire belle tout en restant naturelle, L’Occitane vous livre les bons soins sur lesquels miser pour que la soirée se déroule en beauté.